Saint-Pierre et Miquelon, peuplements anciens

Paléoesquimaux, Béothuks, Acadiens à Saint-Pierre et Miquelon, peuplements anciens étudiés par les articles scientifiques présentés ici:

Marchand G., Auger R., Stéphan P., Rousseau L., (2020), Le site de l’Anse-à-Henry, Saint-Pierre, Saint-Pierre et Miquelon, Rapport final d’opération de fouille programmée, Service régional de l’archéologie de la Bretagne.

Vasquez-Parra A., (2018), Les empires français et anglais du XVIIIème siècle face aux Acadiens, Presses Universitaires de France, Revue historique, Université libre de Bruxelles.

Landry N., (2018), A trader-official in the French atlantic: Jean-Baptist Dupleix Silvain, 1721-1814, Acadiensis.

Morris B., (2012), Those two insignificant Islands: Saint-Pierre and Miquelon, and Social and Cultural Continuity in Northeastern North America, 1763-1793. University of Saskatchewan.

Leblanc S., (2008), Middle Dorset Variability and Regional Cultural Traditions: a Case Study from Newfoundland and Saint-Pierre and Miquelon. Thèse de doctorat, Université d’Alberta.

Le Blanc S., Nagy M., De Lizaraga R., (2003), Preface, Palaeoeskimo Architecture, Volume 27, n° 1-2.

Leblanc S., (2000), Middle Dorset (1900-1100 BP) regional variability on the island of Newfoundland and in Saint-Pierre et Miquelon        Identities and cultural contacts in the Arctic, 2000, p. 97-105. Université d’Alberta.

Martijn Charles A., (1996), Les Mi’kmaqs dans les registres paroissiaux des îles Saint-Pierre et Miquelon, 1763-1830. Recherches amérindiennes au Québec, 1996, vol. 26, n°2, p. 49-72.

Poirier M., Ommer R.-E., (1986), The acadians of St-Pierre and Miquelon, 1758-1828, Canadian Historical Review.

Poirier M., (1984), Les acadiens aux îles Saint-Pierre et Miquelon, 1758-1828, trois déportations, 30 années d’exil. Thèse de doctorat, Editions d’Acadie, Moncton.

Schmit P., (1983), Découverte d’un site amérindien à la Pointe à Henry, île Saint-Pierre, Saint-Pierre-et-Miquelon. Bulletin de la Société Préhistorique Française, comptes-rendus des Séances Mensuelles, Paris, 1983, vol 80, n°9, 272 p.

Chantier de fouille archéologique sur le site de l’anse à Henry, Saint-Pierre et Miquelon. Photo : équipe de l’Université Laval / Université Rennes 1 / CNRS.

Rapports d’études sur les peuplements anciens, Paléoesquimaux Béothuks, Acadiens à Saint-Pierre et Miquelon :

Le Blanc S., De Lizaraga R., Rabottin J.-L., (2001), Anse-à-Henry : 5000 ans d’occupation.

En savoir plus sur les programmes en cours:

Préhistoire Atlantique (site de l’anse à Henry)

Catherine Losier (site de l’anse à Bertrand)

ou

Revenir à : toutes les rubriques de la bibliothèque scientifique